Retour

Recruter un apprenti

Zoom sur l’apprentissage

De nombreuses questions parviennent au service juridique sur l’apprentissage. L’UNEC vous propose ce questions/réponses synthétique qui reprend les principales interrogations des entreprises en matière d’aides et de rémunération.

Quelles sont les aides attribuées aux entreprises pour l’embauche d’un apprenti ?

Il existe plusieurs types d’aides :

AIDE CONDITIONS – DE 11 SALARIÉS 11 à 250 SALARIÉS
Aide TPE jeune apprenti
  • Montant : 4400€
  • Critères : Apprenti de moins de 18ans à la date de signature du contrat. Prime cumulable avec les primes régionales
OUI NON
Prime régionale au recrutement d’un apprenti supplémentaire
  • Montant : 1000€ minimum à l’embauche
  • Critères : Embauche d’un premier apprenti ou embauche d’un apprenti supplémentaire dans l’année
OUI OUI
Prime régionale à l’apprentissage pour les TPE Montant : 1000€ minimum par année de formation versés par les régions OUI NON
Exonération des charges sociales OUI OUI
Crédit d’impôt 1600€ de crédit d’impôt pour la 1ère année d’une formation de niveau  III ou inférieure OUI OUI
Aides AGEFIPH Pour inciter les employeurs à recruter des personnes handicapées en contrat d’apprentissage, l’AFEFIPH a mis en place des aides à la signature (de 1500€ à 13000€) et sur la durée du contrat (de 1000€ à 4000€) OUI OUI

 

Est-ce que la rémunération des apprentis de 21 ans et plus a été modifiée ?

Le décret du 25 avril 2016, applicable au 1er juillet 2016, prévoit désormais que le salaire minimum perçu par l’apprenti pendant le contrat ou la période d’apprentissage est fixé, pour les jeunes âgés de 21 ans et plus, à:

  • 53%  du  salaire  minimum  de  croissance  ou,  s’il  est  supérieur, du  salaire  minimum  conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant la première année d’exécution du contrat
  • 61%  du  salaire  minimum  de  croissance  ou, s’il  est  supérieur, du  salaire  minimum  conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant la deuxième année d’exécution du contrat